Le bas St-Laurent (L’Islet-sur-mer et Sainte-Luce) Août 2014

Bas St-Laurent
Turbulences au nord – Panoramique
Deux endroits de cette région à visiter. Petites localités situées au bord du fleuve St-Laurent où les marées mélangent de plus en plus l’eau salée de la mer à l’eau douce. Plus l’on descend l’estuaire, plus les deux rives s’écartent pour ne voir que de l’eau.

De l’une l’Islet-sur-mer située tout près de St-Jean-Port-Jolie nous a charmés. Une belle découverte. Une église datant de 1768 et dont la majorité des pièces et des matériaux sont d’origines. Surprenant à la fois que les fenêtres aient été tout ce temps en bonne condition, qu’on y retrouvent les feuilles d’or d’origine apposées un peu partout dans l’enceinte comme décoration, que l’état générale de l’église soit en bonne condition. La volonté des villageois et la fierté de ceux-ci sont peut-être les raisons pour lesquelles elle se porte bien, mais pour combien de temps. À même le stationnement de l’église, un magnifique panorama se pointe à nos yeux. On y aperçoit le début de la région de Charlevoix un peu vers le nord-est et en ouest l’île aux grues. Cette partie de la région est issue de marins. L’attraction dans ce village est le musé maritime du Québec, avec en plus en calle sèche, un brise-glace et un hydroptère à visiter. La raison principale de notre arrêt était les dépressions climatiques du côté nord que nous avions vu au loin lorsque nous roulions l’autoroute 20 de Montréal vers Sainte-Flavie. Ce fut une excellente décision et nous y retournerons pour explorer plus à fond ce secteur.

L’autre localité se situe à la limite du bas St-Laurent. En suivant la route 132 qui longe le fleuve nous arrivons à Sainte-Luce, dernier village avant d’aborder la région de la Gaspésie. Nous avions été attirés au loin par la vue d’un cimetière au bord du fleuve. Nous étions en fin de journée et pourquoi ne pas faire quelques clichés au coucher de soleil. L’ambiance était bonne, beaucoup de restaurants, une petite baie, des vues et des couleurs magnifiques. Tout le long du fleuve on peut y trouver des cimetières avec des pierres tombales tellement usées qu’on ne peut y distinguer l’information sur la personne et les années. À mon avis, le vent de la côte et les années ont eu raison de leurs écritures. Seuls les registres peuvent nous donner ces indications. Vue du quai, du côté de la baie, on y voit le cœur du village. Le long du fleuve au bas St-Laurent, les sculpteurs y abondent. Une sculpture d’un marin à la barre figure dans notre galerie de photo (dans la baie à L’anse-aux-coques les Sculpturales (expo 2014)).

Voir la galerie à droite : Le bas St-Laurent (L’Islet-sur-mer et Sainte-Luce) Août 2014

3 réflexions au sujet de « Le bas St-Laurent (L’Islet-sur-mer et Sainte-Luce) Août 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s