Vers percé et Gaspé (Gaspésie) 2014

Notre arrêt à Carleton-sur-mer est complété, nous avons fait quelques pas en arrière pour visiter quelques lieux aux alentours. Le parc national Miguasha et la petite localité d’Escuminac. Le parc possède des fossiles de poissons et de plantes qui datent de plus de 380 millions d’années. Sentiers pédestres et interprétation y sont offerts.

Gaspésie
Escuminac

Poursuivant notre route, nous nous sommes arrêtés à une savonnerie artisanale que nous avons bien aimé visiter. Les produits sont fabriqués à base de lait de chèvre. Ils n’hésitent pas à présenter leur méthode utilisée pour fabriquer ces savons. Très modeste au départ, les propriétaires ont démarré cette petite entreprise avec les moyens du bord, on pourrait même dire « patenteux » en bon Québécois. Aussi l’acharnement des propriétaires à réussir leur savon, par l’effort de reprises et de reprises des recettes jusqu’à un produit fini intéressant. La grange servant de musée est située dans les environs du parc Miguasha. J’y ai vu des produits que ma grand-mère, il y a plus de 50 ans, utilisait pour fabriquer ses savons maisons, les vielles machines à laver et d’autres produits disponibles durant ma jeunesse. J’ai profité aussi du soleil et de l’environnement qui m’étaient offerts pour faire quelques clichés.

Gaspésie
Escuminac

En route vers Percé. Arrêt aux villes de Maria et Caplan. Encore une fois du soleil et on en profite. À Maria il y avait un parc avec exposition de photos, jeux pour enfants, attenant sur la Baie. Quelques photos de fleurs sauvages, des lieux et les bateaux pêcheurs au loin.

Gaspésie
Maria

A Caplan, des rochers et débris de rochers. En fait si vous êtes déjà allé à la baie de Fundy au Nouveau Brunswick, vous remarquerez que la terre est rouge, tout comme Fundy, et que les roches sont des amoncellements de terre et de roches compressées, formant une mosaïque. Vous comprendrez que l’érosion est facile, façonne des formes de toutes sortes.

Gaspésie
Caplan

Entre Caplan et Percé, nous passons par des villages, qui ont des noms anglais et amérindiens et constitués dans le temps de populations amérindiennes, loyalistes anglais, français et irlandais. Un paysage un peu différent esthétiquement mais qui a sont cachet. Les ports de pêches sont de plus en plus présents. On arrête à Paspébiac où des anciens bâtiments de salage et de séchage de morue sont utilisés comme site historique. Ce site présente la vie des travailleurs vivant de l’activité directe ou indirecte de la pêche en Gaspésie.

Gaspésie
Paspébiac
Gaspésie
Paspébiac

Continuons vers Percé, le soleil disparait, au loin des nuages avec son rideau d’eau. Hummmmm!!! Nous allons en direction de la pluie. Et oui, à 60 km de notre hôtel la pluie tombe et nous ne pourrons pas voir de coucher de soleil. L’hôtel les 3 sœurs nous accueillent, nous prenons un très bon repas gastronomique à La Maison Mathilde juste à côté de l’hôtel. La pluie s’est arrêtée et je tente une photo prise à la pénombre du rocher Percé, mais elle n’est pas trop réussite. Bon il fallait essayer.

Gaspésie
Percé

Autres photos dans la galerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s