VINTAGE (la suite): À la mémoire de mon père – In his memory

Choses qu’on oublie pas / Things that you never forget.

««««««ENGLISH BELOW »»»»»»

Cet article est une suite au challenge de Sylvain Landry. https://giltour.wordpress.com/2016/07/12/sl-week-49-vintage-et-son-histoire-and-the-story/

Et oui, c’est parce qu’il y a une suite. Mon père est décédé le 14 juillet 1976 des suites d’une longue maladie – le cancer. Il était un ébéniste/menuisier et avait sa boutique de menuiserie générale (avec son frère). Lorsque j’ai acheté ce système de son, j’ai opté pour la fabrication par moi-même, des boîtes de son. J’ai donc acheté 2 haut-parleurs de 8 pouces coaxial (basse et aigüe dans le même). Mes parents fréquentaient alors un couple d’ami, dont le monsieur était passionné d’électronique. Il nous a montré, à partir d’un magazine POPULAR ELECTRONIC, un plan d’une enceinte acoustique, qui permettait d’améliorer la qualité et l’efficacité d’un haut-parleur coaxial. Il avait bien fait de nous le montrer puisque le résultat fut étonnant et encore aujourd’hui.

Matériaux: pour chaque enceinte, 1 feuille de contreplaqué 3/4, entièrement utilisée. Elles sont lourdes.

Conception: Multiple canaux à l’intérieur pour la récupération des basses.

À l’automne 1972 (octobre), nous débutions, moi et mon père (surtout lui qui dirigeait), le projet. Je crois qu’il était tout aussi intrigué d’en voir et d’en entendre le résultat. Après quelques jours, à temps perdu, nous pouvions enfin les opérer. Et le résultat était là.

Mais, elles sont pour moi aujourd’hui, plus que du son qui en sort. C’est à ma souvenance, le dernier projet que j’ai fait seul avec lui. C’est grâce à lui qu’elles existent. Il y a des objets comme ça, qui nous ramènent à des moments spéciaux, de complicité et de rapprochement. J’aurais voulu, qu’avec ces enceintes, lui faire entendre plus d’opéra et de musique symphonique (il était fan). Mais on a pas eu le temps, je crois.

À sa mémoire.

P.S, ce n’est pas dans ma nature de m’ouvrir ainsi, mais celle-là je ne pouvais la laisser passer.

—————————————————————————————————————————————————————

This article is a following of Sylvain Landry’S challenge. https://giltour.wordpress.com/2016/07/12/sl-week-49-vintage-et-son-histoire-and-the-story/

And yes, there is a following. My father passed away July 14, 1976 following a long illness – cancer. He was a carpenter and had his general carpentry shop (with his brother). When I bought this sound system, I opted to build myself the sound boxes. So I bought 2 Speakers of 8-inch coaxial (bass and acute in the same). My parents were friends of a couple, whose the gentleman was passionate about electronics. He showed us from a magazine POPULAR ELECTRONIC, a plan of a speaker, which improve the quality and efficiency of a coaxial speaker. He has done well of showing us this plan, since the result was surprising and even today.

Materials: for each speaker, 1 sheet of plywood 3/4, fully used. They are heavy.

Design: Multiple channels inside for recovering the low frequency.

In the fall of 1972 (October) we started, me and my father (especially directed by him) the project. I think he was also intrigued to see and hear the result. After a few days in part time, we finally could operate them. And it was a great result.

But they mean more for me today, than the sound that comes out. That is, in my memory, the last project that we did solely together. It is because of him that they exist. There are objects like these that bring us special moments, complicity and reconciliation. I would have like, with these sounds box, to make him listen more of opera and symphonic music (he was a big fan). But we have not had the time, I believe.

In his memory.

PS. It is not in my nature to open up like this, but I couldn’t bypass this one.

2 réflexions au sujet de « VINTAGE (la suite): À la mémoire de mon père – In his memory »

  1. Merci! Je suis content pour toi de cette aventure. Je vois la plupart du temps des gens qui me semblent rivés à leur écran et à produire des post à profusion, sans trop commentaire ou pas du tout, qualité (boff!). J’en suis incapable. Ils disent une image vaut mille mots. Peut-être, mais il est arrivé d’interpréter des œuvres de maîtres d’un art et d’être dans le champ. L’image parle, mais avec le commentaire, ca donne plus de tonus à l’image.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s